Les élèves du Nouveau-Brunswick signalent des besoins croissants en santé mentale dans le plus récent sondage sur le mieux-être

Les élèves de la 6e à la 12e année du Nouveau-Brunswick font face à plusieurs défis liés à la santé mentale, selon les résultats les plus récents du Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick. L'édition 2018-2019 du sondage est une initiative provinciale de la Direction du mieux-être du ministère du Développement social, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. La collecte et l’analyse des données sont effectuées par le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick.

Environ 30 % de tous les élèves ont eu besoin de parler à quelqu'un d'un problème mental ou émotionnel au cours des 12 mois précédant le sondage, et 10 % de tous les élèves ont déclaré n’avoir vu personne. Des symptômes d'anxiété ou de dépression ont également été signalés par 48 % des élèves qui ont répondu au sondage, comparativement à 40 % en 2015-2016.

« Les raisons avancées par les élèves pour ne pas parler à quelqu'un suggèrent de potentielles pistes d’amélioration », a déclaré Stéphane Robichaud, le directeur général du Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick. « Plus de 20 % ont déclaré qu'ils ne savaient pas à qui s'adresser pour obtenir de l'aide, et 70 % ont déclaré qu'ils ne se sentaient pas à l'aise de parler de leur problème en utilisant les services disponibles ».

Le sondage permet également de recueillir de l'information sur les comportements des élèves en matière de santé, la consommation de drogues et d'alcool, le tabagisme (y compris le vapotage), leur résilience, et leurs relations avec leur famille, leurs amis et l'école. « Nous constatons que dans de nombreuses communautés et écoles où l'accent est mis sur les facteurs de protection et les relations saines avec la communauté, cela peut mener à l'amélioration de nombreux résultats négatifs chez les jeunes », a déclaré Robichaud. « Nous publierons sous peu un dossier plus détaillé sur ce lien. »

Le Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick offre un aperçu des résultats des principaux indicateurs provinciaux qui sont considérés comme cruciaux pour le suivi des comportements de mieux-être des élèves et pour la mise en place d’une culture du mieux-être dans notre province. Les données ont été recueillies auprès de 39 000 élèves de la 6e à la 12e année de 187 (98 %) écoles publiques du Nouveau-Brunswick. Des données ont également été recueillies auprès de deux écoles des Premières Nations afin de préparer un rapport spécifique à leur contexte.

Le CSNB est un organisme indépendant qui mesure, surveille et évalue le rendement du système de santé et la santé de la population du Nouveau-Brunswick, et qui a aussi pour mandat d’engager les citoyens dans l’amélioration des services de santé. 

Personne-ressource au CSNB : Frank Vandenburg, 506-869-6728 ou frank.vandenburg@csnb.ca 

Partagez cet article