Violence sexuelle N.B. voit les demandes augmenter, mais ne peux plus recevoir de nouvelles clientes

L’organisme SVNB, qui aide les victimes d’agression sexuelle, admet avoir vu la demande pour ses services tripler ces deux dernières années et est ainsi incapable de répondre au besoin de la communauté. Le financement qui lui est octroyé permet d’embaucher une thérapeute pour servir les clientes une journée par semaine. SVNB, qui est situé à Frédéricton, suit environ 40 clientes victimes d’agression sexuelle, mais avec les ressources nécessaires, il pourrait subvenir à la demande, estimée à une centaine de personnes. Son service d’aide aux victimes est subventionné par Centraide ainsi que par des dons d’entreprises. La coordonnatrice de l’engagement communautaire au SVNB souligne toutefois que le centre d’aide aux victimes aurait besoin d’un financement de base à long terme pour embaucher deux thérapeutes à temps plein pour suivre les victimes d’agression sexuelle.
Aussi:
Nova Scotia Sexual Assault Nurse Examiner ‘committed to giving power and control back’ to those who access the SANE program - Government of Nova Scotia

Lire l'article