Des chercheurs de Moncton trouvent un lien entre l’activité physique et la santé mentale chez les enfants et les jeunes adultes

Le laboratoire de recherche sur la prévention des maladies chroniques a déterminé que le nombre d’années pendant lesquelles une personne participe à de l’activité physique durant la jeunesse et l’adolescence est directement lié avec la santé mentale plus tard dans la vie. L’étude indique également que les enfants qui sont actifs dans plusieurs sports sont plus susceptibles de demeurer actifs en vieillissant comparativement à ceux qui sont engagés dans seulement un ou deux sports. L’étude a aussi déterminé que les enfants qui participent à de l’activité physique parce qu’ils ont du plaisir ou se sentent compétents ont tendance à poursuivre l’activité. Selon le chercheur principal du projet MATCH (Monitoring Activities of Teenagers to Comprehend their Habits) les données indiquent que plusieurs enfants vivent dans des environnements où il est plus facile d’être sédentaire qu’actif, et qu’ils n’ont pas les meilleures sources nutritives. Il rappelle aussi le lien entre le temps d’écran et les enfants sédentaires.
Aussi:
Moncton researchers say physical activity and good nutrition during childhood key to healthier Adulthood - Huddle

Lire l'article